Jacques Derrida

Laure Adler reçoit Jacques Derrida au Cercle de minuit, le 23 avril 1996 (1h16).

Une critique, intéressante de la télévision, qui pourrait paraitre un peu dépassé à l’heure d’internet. En réalité, c’est bien davantage cette année de 1996, pas ci lointaine finalement, que le réseau à dépassé, de sa vitesse. Et le paradoxe que cela représente.
Il en résulte que l’éthique de Derrida par rapport au média « télévision » est plus que jamais actuelle. Une éthique qui peut être mise en résonance par nous tous, aujourd’hui, et pas seulement par rapport à la télévision, mais au média internet en général, aux médias…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *